EMI - NDE

Expérience de mort imminente (EMI) est une expression désignant un ensemble de « visions » et de « sensations » consécutives à une mort clinique ou à un coma avancé. Ces expériences correspondent à une caractérisation récurrente et spécifique contenant notamment : la décorporation, la vision complète de sa propre existence, la vision d'un tunnel, la rencontre avec des entités spirituelles, la vision d'une lumière, un sentiment d'amour infini, de paix et de tranquillité, l'impression d'une expérience ineffable et d'union avec des principes divins ou supranormaux. Cependant, rares sont les EMI qui associent tous ces éléments et on observe une certaine variation inter-individuelle. Des états d'EMI peuvent survenir en dehors de toute réelle imminence de la mort. L'EMI est un problème-carrefour où se croisent les interprétations transcendantales ou spiritualistes, avec les interprétations physiologiques ou psychologiques. D'autres expressions sont parfois utilisées, comme « expérience aux frontières de la mort », « expérience de mort approchée » (EMA), « expérience de mort-retour », ou l'expression anglaise : « near-death experience » (NDE).

  • EMI - NDE

    NDE : “Les témoins racontent”

    18% des personnes qui frôlent la mort racontent avoir vécu une expérience connue sous le nom de NDE (acronyme pour Near death experience, pour Expérience de mort imminente (EMI). D’après les statistiques, ils seraient 20 millions en Europe. Les témoignages foisonnent (lire l’article du 17 avril 2018) et, quels que soient leur pays, leur âge, leur sexe, leur situation sociale, leur culture ou leur religion, leurs récits présentent d’étranges similitudes et se déclinent presque toujours à l’identique. Une énigme qui divise la communauté scientifique. Le docteur Jean-Jacques Charbonier est médecin anesthésiste-réanimateur et médecin référent à Toulouse. Conférencier, auteur de plusieurs ouvrages sur ces questions qu’il étudie depuis plus de 23 ans il…

  • EMI - NDE,  Membres

    Interview de Stéphane Allix

    On connaît tous des cas de deuil où surgit l’impression de « présence » du défunt. Pour beaucoup, consulter un médium est un moyen de nouer un contact intelligible avec le disparu. Les exemples sont si nombreux qu’un journaliste a cherché à en savoir plus. Son livre* bouscule de nombreuses certitudes. Avec votre “Test”, vous nous entraînez aux frontières du réel. Quelle est la genèse de cette aventure ? Stéphane Allix. La mort de mon frère, en 2001, dans un accident de voiture en Afghanistan, a bouleversé ma famille et imposé le sujet de la mort au cœur de notre existence. Depuis, je n’ai cessé de me poser des questions et j’ai complètement réorienté mon travail de journaliste : du reportage sur la guerre, le trafic…

  • EMI - NDE

    L’expérience de Beverly: une “NDE” sans risque de mort imminente

    Il ne s’agit pas de ce que l’on appelle une NDE type, puisqu’il n’y a pas d’accident ou de mort physique au moment de l’expérience. Mais tous les ingrédients y figurent. Le dénominateur commun, émotion et désespoir intense mêlés à un appel soudain à Dieu, a provoqué cette sortie hors du corps du sujet, la traversée du tunnel aidé par un Etre de Lumière radieux, présence merveilleuse, qui lui prend la main. Ici, le guide l’aide à entrer dans le tunnel et disparaît. Il ne s’est pas identifié.      Beverly a été élevée dans une famille conservatrice juive mais non pratiquante de Philadelphie dans une « atmosphère matérialiste et claustrophobe.…